Bienvenue dans l'Antre du Rêve du Cavalier Désaxeur.

Moklo sait que le monde est une scène où l'on peut se produire même sans scénario.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 18 le Sam 1 Fév - 14:24
Statistiques
Nous avons 50 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est ElSanto

Nos membres ont posté un total de 6512 messages dans 205 sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 [Déplacé depuis PJ - Folken]Retranscriptions des MP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Folken
Admin
avatar

Messages : 533

Feuille de personnage
Personnage: Sayurie
Sexe: Féminin
Âge: 17 ans

MessageSujet: [Déplacé depuis PJ - Folken]Retranscriptions des MP   Ven 11 Juin - 19:57

Ici c'est pour te retranscrire les MP, auquel tu n'aura pas accès, que j'aurais avec d'autres Joueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folken
Admin
avatar

Messages : 533

Feuille de personnage
Personnage: Sayurie
Sexe: Féminin
Âge: 17 ans

MessageSujet: Re: [Déplacé depuis PJ - Folken]Retranscriptions des MP   Ven 13 Aoû - 23:05

La conversation avec Epi :
Bon il était pas trop en forme il a eu une sale journée et il a eu un bug avec msn donc on est pas aller très loin.

"Moi-même je ne m'attendais pas à faire cette visite et inutile de me sécher je serais à nouveau trempé dans peu de temps...en tout cas je commence à le croire."

"Expliquez moi, je peine à comprendre vos paroles"
"Et bien je cherche la porte... ça me semble évident" dit-elle sans quitter les murs des yeux

"Sauf si vous êtes entrés par le plancher, je ne vois pas ce que cette réponse a d'évident" Et je me dirige vers l'endroit par où je suis entré.

"Je suis entré par le trou que vous voyez là, mais j'aimerais sortir pas la porte, si vous voulez bien m'aider à la trouver je vous en serez gré..."

Je jette un oeil à travers la déchirure (pff... va croire des trucs maintenant) et j'indique l'endroit où était ma porte: 
C'est par là que je suis entré.

Tandis que tu cherches la porte et que je jette un oeil, je te demande " Expliquez-moi toutefois comment vous vous êtes retrouvé dans cette pièce. Votre chemin a du être des plus étranges."

Sayurie cesse de regarder le mur pour la première fois et se retourne vers Menès "Ce n'est pas facil à expliquer..." Elle s'arrête quelques seconde et semble réfléchir "Au fait, je m'appelle Sayurie..."

"Bien, c'est un point de départ." Continuez, nous verrons ce que je ne comprends pas au fur et à mesure..."

"Visiblement après être entré ici vous n'avez pas essayé d'en sortir, c'est un défie en soi..." rejetant un coup d'oeile autour "le problème c'est que suivant le chemin qu'on empreinte la physionomie des lieux change"

"On dirait en tous cas que vous ne trouvez pas la porte de cette pièce."

"En passant par là - Sayurie montre la déchirure - nous arrivons à un endroit immence, très froid avec des vents violent, le jardin est à plusieurs Kilomètre, en passant par la porte nous arrivons directement dans le jardin"
"Mais on dirait que seul Noctuné et Dame Kurayami ont la "clé"." dit elle en faisant une légère moue

"Et donc vous avez marché sur plusieurs kilomètres pour venir me trouver? Ou plutôt pourquoi donc avoir déchiré ce mur?"

"Parce que même si j'étais dans le jardin, et que donc les batiment était face à moi, je n'avais pas la clé pour ouvrir la porte, j'ai donc en effet marché longtemps en me dirigeant vers ce batiment, mais ce n'est pas spécialement vous que je venais voir, je ne savais pas ce qu'il contenait..." après quelques secondes de latence "Même si j'aurais pu tomber sur plus désagréable compagnie, je crois que si j'étais rentré dans la chambre de M. Camille il serait mort d'une attaque..."

" C'est pas faux...  Mais que comptez-vous faire à présent que vous êtes ici?

"Et bien j'espérais tomber dans la demeure principale et non sans une chambre... l'escursion est par conséquent très limité ici, il semble que je doive repartir par là ou je suis venu mais la fatigue me gagne..."

" Il semble que nous n'ayons que peu de possibilités: soit nous essayons d'explorer plus avant le chemin qui vous a mené jusqu'à moi, soit je vous cède volontiers ma couche. Mais un détail est encore mystérieux: avez vous traversé une rivière que vous soyez trempées ainsi?"

"Vous posez cette question car vous ne mesurez pas bien le froid qu'il fait dehors, je suis trempé car les cristeaux de glace qui se sont formé sur moi ont fondu en entrant ici"
"Plus on s'éloigne de la lumière de la lune dans la lanterne, plus il fait froid"

C'est pour le moins étonnant. Que préférez-vous donc: continuer vos explorations ou profiter de la chaleur de cette chambre? A votre guise..."

"Oui tout est très étonant ici, c'est pour cela que je cherche des réponses... je préfère continuer, vous voulez m'accompagnez peut être?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folken
Admin
avatar

Messages : 533

Feuille de personnage
Personnage: Sayurie
Sexe: Féminin
Âge: 17 ans

MessageSujet: Re: [Déplacé depuis PJ - Folken]Retranscriptions des MP   Dim 15 Aoû - 11:01

epi

"Bah, je ne peux certainement pas vous laisser affronter seule ce qui vous attend derrière ces murs."

Et je sors de ma couche, me préparant au départ. J'hésite un instant avant de prendre mon sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folken
Admin
avatar

Messages : 533

Feuille de personnage
Personnage: Sayurie
Sexe: Féminin
Âge: 17 ans

MessageSujet: Re: [Déplacé depuis PJ - Folken]Retranscriptions des MP   Dim 15 Aoû - 11:07

"Soit, couvrez vous bien... dans un premier temps il faut rejoindre le jardin je pense."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folken
Admin
avatar

Messages : 533

Feuille de personnage
Personnage: Sayurie
Sexe: Féminin
Âge: 17 ans

MessageSujet: Re: [Déplacé depuis PJ - Folken]Retranscriptions des MP   Dim 15 Aoû - 14:34

Je hoche la tête en silence, cherchant rapidement quelques couches de laine supplémentaires dans mon sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moklo
Admin
avatar

Messages : 1350

Feuille de personnage
Personnage:
Sexe: Masculin
Âge:

MessageSujet: Re: [Déplacé depuis PJ - Folken]Retranscriptions des MP   Lun 30 Aoû - 21:41

"Quel est ce bruit que vous avez entendu qui vous effraie tant?"

J'ai entendue une cri
puis la porte bougé
Je ne suis vraiment pas sur de moi...


"Aucun d'entre de nous à part vous ne l'a attendu, pourtant un crie cela se remarque non?"


"personne ne l'a entendue?" je laisse afficher un visage vraiment inquiet...

"Vous l'avez signifiez plusieurs fois, et personne n'a semblé le relever."

"c'est ce qui m'inquiete le plus"
"peut être ai-je rêver


"Je crois que votre peur fait que vous êtes quelques peu dépasser par votre imagination, vous devriez vous calmer, la situation est assez délicate sans que vous vous angoissiez pour des choses iréeles."
"Mais peut être voulez vous que nous allions vérifier ce que c'était..? cela vous soulagera surement..."
"Même si je pense qu'il n'y a rien."


"Non inutil de nous retardé plus que ça."

Tout en passant ses main sur les vitraux Sayurie dit "Bien... alors retrouvez un peu le sourire, la peur ne vous mènera nul part."

"merci"

Les deux jeunes femmes tendent l'oreille et continuent d'observer un peu partout.

"Il y a de l'eau qui coule mais je ne vois rien d'autre."

"j'entend en effet. il est possible que cette porte soit renforcé magiquement"

Sayurie tente de pousser le battant droit de la porte, en vain.
"Problématique..."

"Pensez vous qu'il soit possible que l'eau que nous entendions soit un cours d'eau? Auquel cas au-delà de cette porte c'est le monde extérieur qui nous attend".

"Cela m'a l'air un peu léger pour un cours d'eau, je penche plus pour des infiltrations qui goutent ou une fontaine..."
"reculez un peu s'il vous plait."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animoklo.frenchboard.com/
Moklo
Admin
avatar

Messages : 1350

Feuille de personnage
Personnage:
Sexe: Masculin
Âge:

MessageSujet: Re: [Déplacé depuis PJ - Folken]Retranscriptions des MP   Lun 27 Sep - 18:42

Aucune distance de l'auberge :"Au pied de la montagne et devant l'auberge s'étend en pente légère un village aux maisons tout à fait hétéroclites et espacées, dont les jardins et les rues tout aussi diversement entretenues forment un ensemble assez touffu et étrange. Il semble que le point culminant sur tout ça soit précisément l'auberge. Dans la 'rue' de terre battue et rebattue qui passe devant"
Combien d'habitants euuuuh, c'est un village et pas une ville. Architecturaux bah justement c'est des maisons et des rues, il ne semble n'y avoir ni place ni hotel de ville.
Les quelques habitants que tu vois par les fenêtres c'est un couple norne et plusieurs jeunes ryuan.
Les maisons y en a de style impérial, de style varjaique, de style goldarien, de style enneath, de style togarinien... styles hétéroclites quoi.
Et je ne te ferais pas le détail des techniques de maçonnerie ou de revêtements de toiture de chacune .
Aucune milice visible.
Personne dans les rues de toute façon.
Tu dirais une belle centaine de maisons.
Sayurie se balade en essayant de trouver qqun
Apparemment non tu n'es pas suivie.
Et tu trouves quelqu'un oui. Sur un vieux banc de pierre, sur un chemin qui rejoint en diagonale celui qui longe la montagne devant l'auberge, est assis quelqu'un emmitouflé dans une cape avec une grosse capuche, tout courbé, avec un longue barbe blanche qui dépasse en dessous. Ses mains gantées se tiennent sur une vieille canne tordue entre ses jambes.

ben je vais vers le vieux
Sayurie s'approche du vieillard et affichant un chalereux sourire dit: "Bonjour Vieil homme."

Un murmure parvient de l'être toujours prostré, qui change juste un peu la position de ses mains sur son bout de bois:"Bonjour, jeune demoiselle... Je sens l'odeur de la nouveauté sur vous..."

"En effet Monsieur, puis-je m'assoir?" -toujours souriante-

"A moins d'avoir les mêmes jambes que moi, oui, vous le pouvez."

je remarque un truc à ses jambes? Non, elles sont sous son gros vêtement.
question bizar mais... il sent le vieux? ou un quelconque parfum? Rien. Vite fait la poussière mais ça peut juste être qu'il a dû cheminer sur ce chemin de terre. Il empeste pas la nécrose, désolé

"Je me nomme Akemie, et vous?"

Moui, donc: "Par ici, on m'appelle 'ce bon vieux Alubert'... enchanté. Qu'est-ce qui vous amène dans ces rues en cette heure de festin ?"

"La curiosité, je n'ai aps très faim et je préfère prendre le bonne air."
"Quel village atypique..." dit-elle en regardant un peu autour

"Voilà qui est sage. Vraiment ? Je dois avoir vu trop de choses pour m'étonner encore de fantaisies décoratives."

"Ce n'est pas tant la décoration que le fait que des gens qui viennent d'endroit si différents se soient réunis ici."

"Oh. Et pourtant, vous qui ne semblez pas encore porter de poussière du Kanon, vous êtes ici, vous aussi..."

"C'est vrai, mais sont-ils tous arrivé de la même manière que moi...?"
Sayurie se fait un peu plus sérieuse à cette dernière phrase

"Cela m'étonnerait fort. Tous les nouveaux arrivants portent soit la marque des cendres soit celle de la terre sainte, mais vous semblez n'avoir sur vous que la fraîcheur de la Source. Je serais bien curieux de savoir comment vous êtes tombée ici en passant sour la grande cicatrice."

"Ont-ils le choix de pouvoir quitter cet endroit?"

"Bien sûr. D'ailleurs ils le font tous."

"Je vois... vous venez d'évoquer de nombreuses chose que vous saviez pertinament que je ne comprendrai pas, vous pourriez être plus clair sur ces marques, cette source et la Cicatrice?"

"Eh bien vous devez vraiment avoir été longtemps sous la montagne si vous ne savez pas que nous sommes entre les champs brûlés, les plaines saintes, et la cordillère de la cicatrice. Et que mis à part l'auberge, la réputation de l'endroit vient surtout de la source qui, dit-on, est la petite soeur du lac de cristal... Cette ignorance franche m'intrigue encore plus ma petite demoiselle."

"Oui je fais souvent cette effet." Sayurie jette un regard en coin accompagné d'un petit sourrire au vieil homme.
"Pourquoi des gens sont-ils envoyés ici si il sont libre d'en partir?"

Mmmm de connu y a la côte des désirs ardents juste au nord-est du Kanon, la cordillère de la cicatrice entre Abel/Togarini/bellafonte/Kanon(donc ouest du kanon), et au sud c'est Argos+Domaine globalement.
'fin bref, avec enfin un soupçon de surprise: "Envoyés ? Pourquoi pensez-vous que quiconque soit envoyé ici ? C'est votre cas, mademoiselle?"

"Plus ou moins..." Sayurie se lève. "Je vous remerci pour vos réponses M. Alubert." Sayurie fait un léger sourire et s'éloigne.

"Ce ne sera donc pas vous qui m'aiderez à retrouver la force de mes jambes... Au revoir, belle demoiselle."

Sayurie s'arrête et tourne la tête "Si vous voulez de l'aide pourquoi ne me la demandez vous pas?"

"Parce que nous en étions à faire connaissance, je suppose, et que je ne m'attendais pas à un départ si vif. Mais peut-être est-ce devenu courant de nos jours sans que je ne m'en rende compte..."

"Je vous l'accorde ce n'était pas très polie." Sayurie revient s'assoir à côté d'alubert elle le dit au moment ou elle va s'assoir

"Oh, je ne vous en aurais pas tenu rigueur. Et j'aurais eu du mal à vous courir après... car justement, je me suis promené plus d'une fois dans les terres aujourd'hui brûlées. Et je crains que la maladie qui a forcé les autorités à recourir au feu n'ait eu le temps de me prendre pour une vieille branche."

"Cétait il y a longtemps?"

"Oh non, seulement cinq ans. Mais comme je n'ai pas pu me résoudre à rester dans le brasier avec le reste, je traîne encore cette saleté. M'est avis que le vrai mal ne relevait pas de la botanique, et qu'il y est encore."

"Je peux voir vos jambes?"

"Ma foi, ça ne me coûte rien." Il relève doucement le tissu qui couvre sa jambe du côté où tu es assive avec sa cane, et révèle un mollet très maigre, qui ressemble à du vieux bois rongé et noirci par endroits.

Sans sourciller "Hmm.. ce n'est pas très beau à voir. Qui s'occupe de vous depuis ces 5 années?"

"J'ai vu des médecins de passage, des herboristes, des guérisseurs... mais la seule chose qui me semble ralentir la chose et la rendre supportable, c'est l'eau de la Source de la Dame versée dessus chaque jour."

"La Dame?"

"C'est le nom de l'auberge qui se trouve à deux rues d'ici, à flanc de montagne. Vous n'y êtes pas passée ? Ce serait un mystère de plus, étant donné que vous avez la même odeur que la source qui y ruisselle."

"Si mais je n'en connaissais pas le nom en fait, vous avez un sacré odorat..."

"Cela fait cinq ans que cette eau me sauve, il est normal que je la connaisse bien il me semble."

"L'eau n'est pas réputé pour avoir bcp de parfum mais ce n'est pas important. Qu'est-ce qui vous fait pensé que ce mal n'est pas uniquement botanique?"

"Pour autant que je sache, je ne suis pas en bois. Et déjà à l'époque les experts en herbe s'arrachaient les cheveux sans rien y comprendre. Pour moi c'est une malédiction, c'est tout."

"D'autre personne sont touchés depuis?"

"Peut-être. Mais si c'est le cas, ce ne sont pas des gens d'ici, sans quoi je l'aurais su."

"D'accord, qui dirige ce village? La jeune femme aux airs noble de l'auberge?"

"En tout cas elle est l'emblême de l'auberge qui surplombe le village. Et personne à ma connaissance ne lui disputerait le poste de première mairesse d'Olliburn, si elle faisait mine de vouloir l'occuper."

"Vous pouvez m'en dire plus sur elle?"

"Pas vraiment, non. Je ne sais plus si cette auberge portait ce nom avant qu'elle n'arrive de nulle part ou si elle a été nommée en son hommage, mais maintenant les deux sont indissociables. L'une s'éteindrait sans l'autre, assurément."

"Et depuis quand est-elle là?"

"Ma foi, ça devrait bientôt faire 20 ans. Elle et moi sont peut-être les deux plus anciens résidents de cet endroit, à bien y repenser."

"Elle semble jeune pourtant."

"Uh uh uh. Ca ne m'étonne pas de quelqu'un qui peut prendre des bains d'eau de la Source tous les jours depuis vingt ans..."

"On va dire ça..." léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animoklo.frenchboard.com/
Moklo
Admin
avatar

Messages : 1350

Feuille de personnage
Personnage:
Sexe: Masculin
Âge:

MessageSujet: Re: [Déplacé depuis PJ - Folken]Retranscriptions des MP   Mer 29 Sep - 17:47

"D'ailleurs, si ça n'est pas trop indiscret, vous êtes 'arrivée' seule, ou accompagnée ?"

"Accompagnée." Sayurie regarde dans le vague, comme réfléchissant en même temps.

"Oh. Dans ce cas, vos compagnons sont aussi au village ?"

"Oui mais ce ne sont pas tout à fait mes compagnons, du moins ils n'ont pas encore mérité cette appellation..." Sayurie semble toujours en grande réflexion, main sur le menton, se frotant la lèvre du bout du doigt.

"Tiens donc. Mais dans ce cas... je me demande ce qui a bien pu vous motiver à voyager ensemble jusqu'ici sans suivre les routes habituelles."

"Le Destin." Sayurie plisse légèrement les yeux

"Oh oh oh... vous êtes décidément pleine de surprises mademoiselle. Serait-ce aussi le destin qui vous a mené à moi, vous croyez ?"

"Seul l'avenir nous le dira, qu'attendez vous de moi?" Sayurie jette un regard en coin au viel homme

"S'il m'est encore permis de rêver à mon âge, je me dis que vous, peut-être, seriez capable de trouver un moyen de me guérir..."

"Vous placez de bien grande ambition dans une très jeune fille... combien de personne avez vous déjà envoyés chercher un remède?"

"J'en ai parlé à quelques voyageurs compatissants, c'est vrai, mais aucun n'a donné de nouvelles. Je doute fort de toute façon qu'ils aient vraiment cherché. Cependant, tous étaient venus par les plaines, vous êtes la première à arriver devant moi comme sortie de la Source qui me maintient en vie."

"Et pourquoi tenez vous tant à la vie...? Vous êtes vieux, avec ou sans maladie il ne vous reste pas tant de temps que cela, quel est la raison qui vous fait vous accrochez, une femme? Un enfant? Une dernière chose à faire qui nécessite vos jambes...?"

Il pouffe dans sa barbe, puis reprend: "Ca n'est pas faux, vous avez peut-être raison... Mais si j'ai tenu jusqu'ici, ça n'est pas pour abandonner. De plus, je reste convaincu que la malédiction des champ brûlés y règne toujours et que c'est elle qui me ronge. Y mettre un terme permettrait de me sauver, et avec moi la seule mémoire fixe de ce village si changeant, mais surtout de rendre la vie à ces terres maudites. Si vous ne me comprenez pas je ne peux pas vous blâmer, mais j'apprécierais beaucoup que vous en parliez à vos compagnons, peut-être l'un deux sera davantage touché par cette histoire, qui sait..."

"Qui vous as dit que je ne comprenais pas, il faut nécessairement qu'une jeune femme pleure pour qu'elel soit touché par une histoire..? Vos motivation pour vivre sont importante, surtout quand vous demandez à qqun de prendre des risques énorme pour vous sauver..."

"Alors, si vous m'avez compris sans pleurer et saisissez l'importance de la chose, j'en suis d'autant plus convaincu que vous m'avez été envoyé par Dieu, ou le destin comme vous dites..." finit-il avec émotion, portant une main sous sa capuche comme pour essuyer une larme.

"Bon... vous m'avez dit tout ce que vous saviez sur cette maladie?"

"Ma foi, je pense. Peut-être que des archives des observations des botanistes ou des autorités qui prirent la décision de brûler la forêt pourraient vous aider, mais je n'en possède pas de copie."

"Ou pourrez t-elles se trouver?"

"Il n'est pas impossible que des habitants de passage ici aient participé aux travaux, alors peut-être que de tels documents pourraient traîner... Je n'ai aucune idée de l'intérêt qu'aurait pu avoir la Dame pour les détails de cette affaire, mais comme elle est, avec moi, la seule qui était déjà là à l'époque, peut-être a t-elle gardé quelque chose. Sinon, il faut aller voir au bastion d'Odessa."

"Oui je comptais déjà aller voir cette "Dame", si je dis que je viens de votre part elle me recevra?"

Il pouffe légèrement encore, "C'est fort possible, oui. Mais je me sens obligé de vous mettre en garde... elle est plus susceptible que moi, et n'a aucun respect pour les gens qui manqueraient de courtoisie à son égard... Une femme de caractère, assurément."

"Alors nous seront deux..." léger sourire.

"Uh uh uh, sans aucun doute."

"Ce bastion il est loin?"

"C'est la première chose qui se rapproche d'une cité en tout cas, côté Kanon. Ca n'est pas un voyage qu'on entreprend tous les jours cependant, c'est vrai..."

"Bien" Sayurie se lève. "Je vais vous envoyé deux homme, un médecin et... un autre, le médecin vous examinera pour trouver le maximum d'informations, en attendant vous allez réfléchir aux demeurres qu'on put occuper les herboristes qui étudièrent la maladie à l'époque et vous donnerez les adresses à celui qui l'accompagne pour qu'il aille voir."

"C'est fort aimable à vous, mademoiselle Akemie. J'espère surtout que je serais encore vivant d'ici-là ! Uh uh uh."

"J'avoue qu'ils sont du genre lent... mais vous allez pas calancher si près du but non?" alors qu'elle s'éloigne, sur sa dernière phrase elle tourne légèrement la tête et fait un clin d'oeil.

Il te fait un petit signe de la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animoklo.frenchboard.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Déplacé depuis PJ - Folken]Retranscriptions des MP   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Déplacé depuis PJ - Folken]Retranscriptions des MP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Accès au Parc depuis Paris / en train !
» Mes messages disparus ? déplacés ? supprimés ?
» Explication: Comment voir les messages postés depuis votre derniére connection
» Où serez vous placé à Bercy ?
» Mon pc tourne à 100%

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'Antre du Rêve du Cavalier Désaxeur. :: La Corbeille. :: Archives de la Première Partie-
Sauter vers: